THE BLOG

29
Nov

Comment choisir l’emplacement de son logo sur un textile ?

Choisir l’emplacement de son logo sur un textile peut parfois être un vrai casse-tête.
Le textile promotionnel est sans doute un des objets de communication le plus apprécié.
Polos, pulls, softshell, gilets… Autant de produits que vous pouvez offrir à vos clients ou vos collaborateurs à diverses occasions :

– A vos collaborateurs, pour un salon ou un séminaire, afin d’avoir une équipe habillée uniformément.

– A vos clients, qui apprécient votre marque, pour leur proposer une gamme de produits à votre image.

Saviez-vous que 38% des objets publicitaires reçus sont du textile (tee-shirts, polos, vestes, parapluies, casquettes…) et que cette catégorie est dans le TOP 3 des objets les plus conservés pour leur utilité.

Et en plus le textile est conservé longtemps ! 33% est conservé entre 1 et 3 ans.

Cela vous garantit que votre marque sera visible longtemps et par beaucoup de monde !

Une fois que vous avez choisi le type de textile personnalisé que vous voulez faire, il faut encore choisir quel emplacement choisir pour votre logo !

En fonction du type de vêtement, de la matière, de l’usage, le choix pourra être différent.

Découvrez quelques astuces pour choisir sans vous tromper !

 

Différents types d’emplacements

Quand vous choisissez un vêtement votre conseiller en objets média vous proposera plusieurs emplacements de marquage.

tee-shirt personnaliséDevant côté cœur, à l’opposé du cœur, derrière dans le dos, sur le côté, sur une manche, une poche… Autant d’endroits pour rendre visible votre marque.

Selon les produits vous pouvez avoir plus ou moins de possibilités. Sur des petits produits comme les casquettes, la surface de marquage est moindre : front, visière, coté ou arrière, au contraire des grandes pièces comme les parkas où on peut placer le marquage sur le cœur, opposé cœur, dos ou manche.

Le procédé de marquage déterminera aussi l’emplacement du logo : broderie, sérigraphie, tampographie, transfert…

Avant de vous lancer dans votre réflexion, demandez conseil à votre conseiller en communication par l’objet quel emplacement est judicieux. En fonction du produit, de votre logo il sera à même de vous conseiller.

 

Comment choisir l’emplacement du logo sur son textile

Avant de choisir un emplacement pour votre logo, quelques règles sont à respecter.

En effet, le placement doit pouvoir être réalisable, astucieux et ne pas compliquer la pose en fonction du type de marquage : broderie, sérigraphie, transfert, patch à coudre…

sérigraphie textileNous vous expliquons en détail les différents types de marquage ici.

Mais si vous voulez mettre un message ou si vous avez un grand logo complexe, il faudra une grande surface plane.

Sur les hauts :

sweat femme personnaliséSur des tee-shirts ou des polos à manches courtes, un logo sur la poitrine est toujours un bon choix.

Pour vous démarquer un peu vous pouvez opter pour un marquage dans le dos, qui est de plus en plus tendance. Le budget sera plus élevé (prix calculé au nombre de points) mais la qualité perçue aussi !

C’est le cas notamment avec des chemises, ou le marquage au dos donne un côté original et « avant-gardiste ».

Sur des hauts à manches longues, le marquage sur le bras redevient tendance, à coupler ou non avec un marquage poitrine.

Innovez ! Pourquoi ne pas tenter un marquage sur tout le côté d’un tee-shirt ?

Tee shirt homme personnalisé

Pour les manteaux, les doudounes et autres vestes vous pourrez sans complexe apposer votre message sur la manche. Avec un rappel au dos, ou même en badge sur la poitrine.

 

Pour le bas :

Pour tout ce qui est pantalons, shorts, bermudas… la valeur sûre reste l’entrée des poches et la ceinture au dos. Discret et classique, vous serez sûre de ne pas faire de faute de goût.

Mais là encore vous pouvez sortir du lot et proposer un marquage sur la cuisse, ou le bas de jambe.

Tout dépend du type de pantalon mais pour un survêtement c’est très tendance. Nous avons tous vu ces bandes et autres décos sur le bas de jambe des survêtements de marques sportwear.

Cela peut être intéressant de placer votre logo ou un élément graphique de celui-ci à cet emplacement.

Dans certains secteurs vous pouvez être amenés à proposer des vêtements de bain ou même des sous-vêtements : pour ces produits vous pouvez vous permettre d’être plus original, plus lisible et d’oser certains emplacements.
Vérifiez toujours avec votre revendeur, spécialiste de l’objet média quel emplacement est possible pour votre marquage.

 

Et pour les accessoires ?

Pour tout ce qui est casquettes, bonnets, gants, écharpes… il faudra bien réfléchir car la surface de marquage est réduite.

Certains types de marquage ne sont pas possibles sur certains produits et il faut penser aussi au rendu final.

Plus que l’emplacement c’est aussi la couleur du produit et le type de marquage qui fera la différence. Une belle broderie fera plus d’effet qu’une simple sérigraphie.

Pour les écharpes, profitez d’une belle visibilité à l’instar des clubs de foot qui ont bien compris l’intérêt de ce support en termes de communication !

Idem pour les serviettes de plage qui offrent une belle surface de marquage avec votre logo ou votre signature en quadri sur toute la serviette !

Pour tous ces produits, osez jouer sur la couleur, la matière et la forme.

 

L’importance d’un Bon à Tirer (BAT), ce qu’il faut vérifier

Quand on fait du textile personnalisé, il faut prêter une attention toute particulière au BAT.

Vous recevrez toujours un BAT « papier » par mail avec l’emplacement de votre logo et la taille, ainsi que la couleur et le type de marquage.
Si vous le pouvez demandez un prototype de votre produit. Vous pourrez ainsi mieux vous rendre compte de la qualité du marquage, si la taille de votre logo est correcte et les couleurs respectées.

Pour les grosses commandes, un BAT produit peut-être fait gracieusement.

Dans tous les cas vérifiez-bien :

  • Les couleurs : soit c’est de la quadrichromie auquel cas vous pouvez utilisez vos couleurs. Soit dans le cas de la broderie, c’est un fil de couleur approchante qui sera choisi.
  • Le placement
  • La taille : parfois on ne se rend pas bien compte si le logo sera trop imposant ou trop petit. N’hésitez pas à demander conseil à votre expert en communication par l’objet qui a l’habitude et connaît bien les produits.
  • Qualité du marquage : en fonction du type de marquage, le rendu sera différent. Vérifiez bien que votre logo est mis en valeur.

 

Vous avez maintenant une bonne idée de quel emplacement choisir pour votre logo en fonction du type de textile.

L’emplacement d’un logo n’est pas anodin car vos clients, vos collaborateurs vont porter vos couleurs et un mauvais emplacement risque de reléguer le vêtement au placard.

Le choix de l’emplacement va également de pair avec la qualité du textile choisi.

Un beau logo bien marqué + un textile de qualité = une vitrine longue durée pour votre marque et une bonne image de votre entreprise !

 

Crédits photos : Sol’s / Freepik-yanalya

02
Nov

Découvrez la réalité augmentée sur objet !

Faites entrer votre communication dans une nouvelle dimension !

Avec la Réalité Augmentée sur objet apportez un nouveau souffle à l’expérience client.
Interactivité, image de marque, notoriété…
Découvrez la puissance de cette innovation pour toutes vos campagnes de communication.

Votre objet personnalisé + l’application gratuite de Réalité Augmentée + votre animation = votre combo gagnant !

1/ LA RÉALITÉ AUGMENTÉE C’EST QUOI ?

Difficile de définir la réalité augmentée sans rentrer dans des détails trop complexes et techniques.

Mais si on veut synthétiser, on peut dire la « RA » est une technique de superposition d’éléments réels et fictifs (sons, images, 2D, 3D, vidéos…). C’est un ensemble de méthodes qui permettent d’incruster de façon réaliste des éléments virtuels, tout cela en temps réel.
La réalité augmentée s’appuie sur notre propre perception des éléments.

La réalité augmentée est différente de la réalité virtuelle :

La réalité virtuelle, à la différence de la réalité augmentée, place l’utilisateur dans un environnement complètement reconstruit et donc virtuel. L’utilisateur a en général besoin d’une interface comme un ordinateur, un casque… pour se plonger dans le monde de la réalité virtuelle.

La réalité virtuelle est apparue au grand public avec la sortie de Second Life, ce réseau social où vous n’étiez qu’un avatar dans une ville complètement virtuelle.
Avant Second Life c’est Canal+ Multimédia qui s’était essayé à la réalité virtuelle avec son logiciel d’immersion « Le Deuxième monde ». La régie publicitaire du jeu avait réussi à créer des boutiques sur-mesure pour des marques bien réelles.
Dans Second Life, les marques avaient repéré le potentiel en termes de communication et pouvaient créer leurs comptes et donc être présentes dans l’univers virtuel.

Avec la réalité augmentée, pas d’avatar, pas de monde virtuel. L’interaction se fait bien dans la réalité.

La « RA » se compose de plusieurs éléments :

  • Un « device» : smartphone, tablette ou ordinateur qui possède une webcam ou un capteur caméra et une application dédiée.
  • Un « marqueur» ou « déclencheur » : Il s’agit d’un symbole ou une image : logo, code, visuel… : c’est ce qui va déclencher la réalité augmentée.
  • Un contenu généré par l’application : en 2D ou 3D, cela peut être une vidéo, des liens, des images, un jeu…

Ainsi vous l’aurez compris, la réalité augmentée s’appuie toujours sur une application qui va permettre d’afficher tous les éléments qui auront été définis et créés en amont.

Pour vos projets de communication la réalité augmentée est un formidable levier de différenciation.

L’engouement pour cette technologie est réel et permet de diversifier sa communication tout en gardant un impact fort et en proposant une expérience ludique à vos clients/prospects.

 

2/ COMMENT ET POURQUOI APPLIQUER LA RÉALITÉ AUGMENTÉE A L’OBJET PUBLICITAIRE ?

Proposez une expérience inédite et originale en offrant un objet promotionnel avec de la réalité augmentée. Le traditionnel « goodies » devient bel et bien un objet média.

Quand on connaît la durée de vie d’un objet pub’ et son efficacité en termes de mémorisation, on a vite envie de profiter de ce plébiscite pour prolonger la durée de notre campagne de communication.

Les publicités dans les pages de magazines sont vite oubliées en tournant la page, la publicité TV est souvent « zappée », alors qu’un objet sera utilisé et conservé.

Une fois votre « plan média » terminé, vous n’êtes plus présent pour votre cible. Alors qu’avec la réalité augmentée sur objet, votre spot de pub, vos photos, bref toute votre communication s’offre une 2è jeunesse et une durée de vie beaucoup plus longue !

Quelques chiffres :

  • Taux de mémorisation d’un spot TV : 15%
  • Taux de mémorisation d’une annonce presse : 10%
  • Taux de mémorisation du logo sur un objet : 75%

Avec en plus une animation en réalité augmentée, la mémorisation sera plus grande et la personne qui a reçu l’objet pourra voir votre campagne de communication ou se connecter à vos réseaux sociaux de manière simple et rapide.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Se servir de la “RA” comme une carte de visite améliorée : lien vers votre site, vos réseaux sociaux, vos coordonnées (avec possibilité d’appel ou d’envoi d’émail directement)
  • Mettre un lien vers un site dédié à votre campagne TV, votre boutique en ligne
  • Opération de jeu-concours : jeu de grattage, tirage au sort, memory etc.
  • Visualisation de plans 3D : zoom, étapes de construction…

Les possibilités sont presque sans limite, et avec l’aide d’un expert en objets média vous pourrez trouver un projet parfait pour véhiculer votre message.

La Réalité sur Objet présente plusieurs avantages :

L’interactivité :
Plus qu’un simple logo la réalité augmentée donne accès à de l’information enrichie.

La mesurabilité : Difficile également de calculer le ROI réel d’une campagne TV ou d’une annonce presse. Dans le cas de la réalité augmentée sur un objet publicitaire, le “tracker” scanné génère des statistiques et mesure le ROI effectif.
Vous savez qui a téléchargé l’application et l’a utilisée, vous pouvez donc croiser ces données avec les statistiques de trafic de vos sites, réseaux sociaux ou même l’utilisation de coupons en magasins suite au téléchargement sur l’application de “RA”.
Un vrai + pour mesurer votre retour sur investissement !

La compétitivité : L’objet de communication est déjà un support média avec un excellent retour sur investissement. La valeur ajoutée par la réalité augmentée augmente encore de manière significative ces bons résultats.

La durabilité : 75% des Français* se souviennent de la marque apposée sur les objets publicitaires. Avec la réalité augmentée, l’information peut en plus être actualisée, évolutive.

L’innovation : Avec la réalité augmentée, même le plus traditionnel des blocs-notes personnalisés devient high-tech. Elle permet une réelle interactivité et un véritable échange.

Une stratégie gagnante : Intégrer la réalité augmentée dans la stratégie d’entreprise est une stratégie payante. On peut imaginer faire interagir ses objets de réalité augmentée avec une application et des codes dédiés, créer des liens sur les réseaux sociaux, généraliser la réalité augmentée à tous ou presque tous ses objets de communication.

 

3/ COMMENT FONCTIONNE LA RÉALITÉ AUGMENTEE SUR OBJET

Vous choisissez le support que vous voulez animer : Objet, textile… Les possibilités sont multiples ! Pour qu’une animation soit la plus impactante possible il convient de faire vivre le visuel imprimé et d’assurer une cohérence entre le contenu en réalité augmentée et le visuel représenté.

Il vaut mieux utiliser des produits supportant le marquage en quadri (4 couleurs) et offrant des surfaces d’impressions adaptées.

Ensuite il faudra définir un scénario et ce que vous souhaitez montrer en réalité augmentée.

A votre logo ou création visuelle est apposé un code unique. C’est grâce à lui que vos contenus s’enrichiront d’animations calculées par un système informatique en temps réel.

Il existe plusieurs techniques de développement en fonction du projet.

On peut par exemple apposer un code sur un mug, scanner le code imprimé via son smartphone et écouter, voir, ou lire sur des médias variés.

Mug avec réalité augmentée

4/ EXEMPLE D’APPLICATIONS

Plusieurs secteurs sont passés à la réalité augmentée sur objets, c’est votre tour !

Ruinart : Quand on peut sabrer le champagne virtuellement !
Animation d’un support print pour Ruinart ; coffret et bouteille de champagne modélisés et animés. Le support papier se transforme en vidéo et anime les verres. On y a ajouté un mini-jeu de sabrage pour le côté ludique ! En plus de ces éléments ont été intégrés une galerie photos et des redirections sur les sites web et réseaux sociaux.

Ruinart et la réalité augmentée

Construction du Burj-al-Arab à Dubaï : Voir un bâtiment se construire sous nos yeux !

Une application avec une galerie d’images, la gestion des étapes de construction, un mode nocturne…  La personne peut zoomer et tourner autour du bâtiment. On peut avoir une présentation détaillée et 360° à travers ce type d’applications. Idéal pour les projets immobiliers !

Exemple réalité augmentée

Open LFB 2018 : La réalité augmentée au service d’un évènement sportif !

L’application permettait de faire gagner des ballons dédicacés de l’équipe victorieuse de chaque match de l’Open de Basket Féminin grâce à un jeu de grattage.
Le code était disposé sur les tap-tap (applaudisseurs) que chaque visiteur recevait à l’entrée du stade.
L’application renvoyait également sur les réseaux sociaux de la LFB et le site Internet.

Tap-tap personnaliséTap-tap personnalisé sport

Dans la peau d’un schtroumpf !
Grâce à un bonnet magique, transformez-vous en Schtroumpf ! Utiliser la “RA” pour s’identifier à des personnages, créer le buzz et proposer une expérience fun !

Realite augmentee bonnet

Souhaitez vos vœux avec la réalité augmentée !

Plus qu’un simple cadeau de fin d’année, proposez à vos clients de se prendre en photo avec le Père Noël ou avec votre mascotte d’entreprise !

selfie pere noel

 

Pour résumer voici les 4 points forts de la réalité augmentée sur objet :

Accrocher
La réalité augmentée est une promesse de vivre une expérience originale, dans l’air du temps. Votre objet média proposant une animation en “RA” saura à coup sûr attirer toute l’attention de l’utilisateur. Il découvrira votre offre de façon ludique et interactive.

Impacter
Vous avez besoin d’augmenter votre taux de notoriété ? Besoin de marquer les esprits ? « Frappez fort » !
On sait que 75%* des français se souviennent de la marque associée à un objet média. Avec la Réalité Augmentée passez à 100% !
L’attention visuelle et les taux d’engagement seront plus importants.

Immerger
Immerger le client dans l’univers de la marque le rend plus réceptif aux informations qu’elle lui transmet. Grâce à la réalité augmentée il peut vivre une expérience réelle d’utilisation du produit ce qui facilitera l’acte d’achat.

Différencier
Guerre des prix, marché concurrentiel, cadre réglementaire etc. Se différencier est très compliqué. Il faut miser de plus en plus sur la qualité de service. Cela repose en partie sur une bonne communication, et offrir des objets média avec réalité augmentée est un excellent moyen de se différencier de la concurrence. Donnez un impact positif et innovant à votre image de marque.

 

BV est la première agence à vous faire découvrir la réalité augmentée sur objet. N’hésitez pas à nous contacter pour définir ensemble votre projet !

 

 

* source 2FPCO – Juillet 2017

16
Oct

Quel est le prix d’un objet publicitaire ?

Les personnes qui cherchent un objet promotionnel sont souvent perdues dans l’estimation d’un tarif précis.
Bien souvent elles ont elles-même un budget à respecter et ont du mal à savoir vraiment combien elles vont devoir payer l’objet choisi.

Pour que tout soit plus clair pour vous, nous allons vous expliquer comment se décompose le prix d’un objet publicitaire.

1 prix = 1 qualité

On entend souvent à propos des prix des objets promotionnels que « c’est toujours trop cher ». Cette expression a ses limites.
Les étapes pour vous proposer un objet personnalisé sont nombreuses, demandent du temps et du savoir-faire.

1 prix une qualité

Si vous souhaitez des prix toujours plus bas, cela aura forcément des conséquences sur la qualité de votre produit.
Un chiffre important à savoir est que 69% des personnes ont une bonne opinion de la marque/entreprise quand l’objet qu’ils reçoivent de sa part leur plait.
Ainsi l’image de marque de votre entreprise peut augmenter si vous offrez un cadeau d’affaires ou un objet publicitaire qui plaît à vos clients.

A contrario, imaginez l’impact de l’image de votre entreprise si le stylo personnalisé que vous avez offert n’écrit plus au bout d’une semaine, que le tee-shirt personnalisé est de mauvaise qualité ou mal taillé…

31% des personnes ont l’impression que la marque ou l’entreprise ne fait pas très attention à ses clients si l’objet qu’elles reçoivent ne leur plaît pas…

Ainsi l’image de marque s’améliore quand l’objet publicitaire plaît mais se dégrade si l’objet est déceptif.

Dans l’objet publicitaire et le textile promotionnel, un prix seul peut sembler attractif mais ne reflète pas forcément la réalité.

La composition d’un prix

On rentre dans le détail de cet article et on va vous expliquer tout ce qui rentre dans la composition d’un prix pour un objet pub ou du textile promotionnel.

prix-objet-publicitaireLes composants du prix sont :

  • Les frais de port
  • Les frais de manutention
  • Le packaging
  • La R&D
  • Les matières premières
  • Les outils de production
  • Les normes qualités
  • La marge de votre prestataire
  • Le marketing/ la communication autour de votre produit.
  • Le respect des travailleurs
  • Les taxes de l’état
  • Les frais techniques (forfait fixe par couleur, par position : sur de petites quantités les coûts grimpent très vite !)
  • Les frais de marquages (forfait fixe par couleur, par position)Les 3 derniers points sont des frais qui peuvent vraiment impacter votre budget sur des petites quantités.

Afin d’y voir encore plus clair, voyons un peu plus dans le détail ce que contiennent exactement tous ces frais.

Tout d’abord sur le produit en lui-même ; son prix sera impacté par le coût de la matière première, le coût de la R&D, sa fabrication, sa qualité, l’impact de son environnement social, salarial, les normes auxquelles il doit répondre.
Justement la matière première a un prix qui peut varier en fonction de la bourse par exemple. Elle a une incidence directe sur le prix des composants d’un objet pub.

Les frais techniques :  il s’agit des coûts nécessaires au prestataire pour réaliser le calage machine ou le film (pochoir) nécessaire à l’impression de votre logo.

Les frais de marquage : ils sont répercutés par élément de marquage et par position.
Un logo 1 couleur 1 position est moins cher qu’un logo 2 couleurs 1 position. En quadrichromie, il s’agira d’un forfait global.

Les frais de manutention et de stockage : Déballer, remballer… Et oui, lorsqu’un produit est livré sous un sachet plastique ou un packaging, il a dû être manipulé. Ces actions impactent forcément le prix de votre produit.

Le packaging va jouer un rôle non seulement dans la valeur perçue et l’émerveillement de celui qui reçoit l’objet mais va également influencer son prix. Le choix de l’emballage est donc important.

Pour les frais de port, ils dépendent de l’origine des produits et du nombre d’allers-retours entre prestataires pour obtenir le produit fini, livré chez vous.

Les taxes de l’Etat sont obligatoires et concernent certains produits comme les piles et accumulateurs. Que ce soit pour le recyclage des emballages, les mémoires des clés USB, la batterie d’un produit… L’État impose des taxes. (DEEE, SORECOP…)

Tout comme les normes qualités que nous devons respecter lorsque les produits sont soumis à des normes de sécurité (c’est le cas pour les produits pour enfants, pour animaux…). L’agence BV travaille avec des fournisseurs selon un cahier des charges strict et ne propose que des produits qui répondent aux normes européennes, gage de sérieux et de sécurité.

Les outils de production et le respect des travailleurs : Malgré l’automatisation d’un grand nombre de tâches, certaines nécessitent encore une intervention manuelle. Par ailleurs des normes RSE imposent le respect des salariés. Chez BV, nous nous engageons à ne travailler qu’avec des fournisseurs qui respectent la législation en matière de respect des salariés.

Vient la marge de votre fournisseur. Il vaut mieux payer un peu plus cher pour s’assurer du meilleur service avant et après-vente.

Enfin, concevoir un produit c’est bien, mais le rendre visible et le faire émerger sur le marché à un coût. Le prix d’un objet promotionnel comprend donc en général tous les coûts liés au marketing et à la communication du fournisseur.

Ne vous fiez pas aux apparences !

Dans l’objet publicitaire et le textile promotionnel, un prix seul peut sembler attractif mais ne reflète pas forcément la réalité. Il faut bien lire la mention « A partir de ».
Le prix que vous verrez affiché sur les sites Internet ou dans les catalogues sont des prix attractifs car très souvent pour de grosses quantités.

Ainsi les petites quantités auront des frais techniques et des taxes qui pourront multiplier le prix indiqué par 5 !

Que ce soit pour un goodies, un cadeau d’affaires ou un objet publicitaire, vous devez penser budget global pour éviter les surprises et être mieux conseillé.

En faisant appel à un expert de l’objet média, qui connaît parfaitement le marché et les produits, vous serez assuré d’avoir le bon prix final.

Les catalogues sont parfaits pour vous donner quelques idées de produits personnalisables et une idée de prix mais rien ne remplace un conseiller en communication par l’objet qui saura vous guider et vous conseiller.

Vous serez ainsi sûr d’avoir le bon objet au bon prix pour votre projet !

L’infographie qui résume tout !

Pour vous permettre de voir en un coup d’œil tout ce qui compose le prix d’un objet pub, voici une infographie qui résume cet article.

Ce qui composent le prix d'un objet pub

Pour résumer :

  • Un prix attractif ne correspond pas forcément à la réalité, méfiez-vous !
  • L’expression c’est toujours trop cher à ses limites…
  • Le prix d’un produit ne se résume pas qu’au coût de la matière première
  • Chaque produit a son juste prix
20
Juil

Connaissez-vous réellement l’objet publicitaire

BV L’agence Objets Media, agence de communication par l’objet vous présente son activité !

L’objet publicitaire, appelé aussi Objet Media est un support de communication possédant un marquage représentant une marque ou une entreprise. Il possède 3 fonctions principales :

  1. Faire plaisir au client auquel il est offert
  2. Bénéficier d’une visibilité répétée auprès de ce client
  3. Bénéficier d’une visibilité éventuelle auprès d’autres individus exposés à l’objet (exemple : un sac marqué et distribué dans un salon, une foire etc…)

Savez-vous que l’objet publicitaire est l’un des principaux supports média utilisé en France et en Europe ?

D’après des études, sachez que 89% des français ont une opinion positive d’un objet média reçu, liée au rituel du cadeau et à la valeur que reflète l’objet publicitaire. Et 77% aimeraient en recevoir plus

Objet publicitaire, le seul média qui pousse à dire Merci !Pourquoi utiliser les objets publicitaires 

Utiliser des objets média est un outil indispensable pour fidéliser vos clients. Il permet à vos clients de se rappeler de votre marque et de vos valeurs et service. Mais il permet également d’avoir une bonne perception et bonne image, que vous souhaitez refléter à travers ces objets publicitaires.

Quand distribuer les objets publicitaires

Profitez des grandes occasions comme les salons, les foires, les portes ouvertes, les séminaires etc… pour toucher un large public ciblé.

C’est l’occasion idéal de faire gagner de la visibilité et de la curiosité auprès de ces nombreuses personnes.

Quels sont les atouts des objets média ?

La technologie se développe de plus en plus et les médias également. Face aux grands médias comme la publicité, la télévision, la presse, et internet ; la communication par l’objet permet de cibler de manière discrète, un marché précis pour un budget beaucoup plus avantageux.

Pour évaluer l’impact et la perception de l’objet publicitaire, une enquête a été mise en place avec un échantillon de 1002 personnes vivant en France interrogés.

Les objets média les plus reçus sont :

– Les instruments d’écritures (81%)

– La papeterie (49%)

– Les goodies publicitaires (porte-clés personnalisés) (40%)

– Les textiles personnalisés (38%)

– La bagagerie (26%)

 

Les objets publicitaires les plus attendus sont :

– Les accessoires informatiques & électroniques (76%)

– La bagagerie (56%)

– La papeterie (53%)

– Les instruments d’écritures (52%)

 

L’influence de l’objet publicitaire offert sur la cible : 

61% des français pensent qu’un objet publicitaire donne une meilleur image à la marque émettrice tandis que 31% des français pensent qu’il ne change pas l’image de la marque.

 

Avec ces chiffres, vous ne pouvez plus passer à côté de l’objet média pour votre communication ! Que ce soit pour de la communication interne ou externe, nous trouverons l’objet le plus adapté à votre projet !
Découvrez une sélection de nos objets personnalisés

 

 

Source : FÉDÉRATION FRANÇAISE DES PROFESSIONNELS DE LA COMMUNICATION PAR L’OBJET (2FPCO)