01 60 62 42 50 commercial@groupe-bv.fr
      Shares

      Le graphisme dans l’objet publicitaire est particulièrement important.

      On a parfois tendance à penser qu’un objet publicitaire c’est juste un logo posé bêtement sur un objet.
      Mais derrière, c’est tout un ensemble de techniques et de contraintes à connaître pour que le résultat soit à la hauteur de vos attentes.
      Comment s’y retrouver dans la jungle des termes graphiques et bien communiquer à votre agence quand ce n’est pas votre métier ?

      Votre expert de l’objet vous demandera sûrement tout un tas de choses pour la réalisation du marquage : logo vectorisé, couleurs en CMJN, Pantone®, typographie…

      On vous dit tout ce qu’il faut savoir sur le graphisme dans l’objet publicitaire !

      Qu’est-ce qu’un logo vectorisé ?

       Il existe 2 formats pour un logo :

      Le format matriciel (les fichiers en .jpg, .gif, .png, .psd…) ou le format vectoriel (les fichiers en .ai, .eps, .pdf).

      Ainsi un logo vectorisé pourra être agrandi à l’infini sans que la qualité soit dégradée ou sans qu’il soit pixellisé.

      Par contre si votre logo n’est pas vectorisé, on ne pourra pas l’agrandir, sinon il apparaîtra comme flou ou pixellisé.

      C’est pourquoi on vous demandera toujours un logo vectorisé et en HD (haute définition) pour garantir un rendu impeccable sur vos objets publicitaires ou vos textiles promotionnels.

      Attention à ce que vos polices soient elles aussi vectorisées ! Par exemple si vous avez une accroche, un slogan qui doit figurer sur vos objets personnalisés, c’est essentiel pour pouvoir l’agrandir et avoir un beau rendu.

      Si vous envoyez un logo non vectorisé, et si celui-ci contient du texte non vectorisé, vous risquez d’obtenir un résultat complètement différent de ce que vous attendez.

      Par exemple ci-dessous :

      La police est un texte écrit sur un fond rond de couleur. Le logo doit être imprimé en texte blanc sur un fond noir. Comme la police n’est pas vectorisée, l’ordinateur utilise une police par défaut.

      logo vectorisé

      Il est impossible de passer le logo initial en blanc et noir puisque la police qui a servi à créer ce fichier correspond à une police existant seulement dans l’ordinateur de celui qui a créé le logo.

      Stop aux fausses idées !  NON un logo sur PowerPoint ou Word ne peut pas être utilisé !
      Ces logiciels ne sont pas faits pour faire des logos et ils ne permettent pas de vectoriser les réalisations. Vos logos créés sur ces logiciels seront donc de très mauvaise qualité. PowerPoint® est un logiciel de présentation de documents, Word® de rédaction.

      CMJN, RVB, qu’est-ce que ça veut dire ?

      Dans le cadre de vos projets de communication par l’objet, on vous demandera sûrement un logo en CMJN.

      Pourquoi ? Quelle est la différence entre CMJN et RVB ?

      Il s’agit de la différence entre les couleurs pour les supports imprimés et les supports digitaux.

      Le CMJN est destiné au papier. En effet la couleur du papier est réalisée à partir d’une superposition de 4 encres :  le Cyan, le Magenta, le Jaune, le Noir.

      C’est ce qu’on appelle la quadrichromie.

      En revanche sur un écran on va parler de couleurs RVB pour Rouge, Vert, Bleu. Les couleurs sur écran sont réalisées à partir de la superposition de ces 3 lumières.

      C’est pourquoi il faut toujours garder à l’esprit que le rendu à l’écran ne sera jamais le même qu’en réalité !

      Pour que vos objets publicitaires ou vos textiles personnalisés soient réussis, envoyez toujours votre logo en CMJN.

      Et le Pantone® alors ?

      Le nuancier Pantone® est un nuancier universel utilisé dans le domaine de la conception graphique et dans l’imprimerie. Il reprend plus de 999 couleurs codifiées, alors qu’en réalité il existe plus de 16 millions de couleurs.

      Il vous permet de communiquer avec un prestataire, un fournisseur, une usine à propos d’une couleur, et surtout toujours de la même couleur.

      Les Pantone® finissant par un C sont définis comme la base de référencement de la couleur pour l’objet publicitaire.

      Si vous voulez avoir un rendu fidèle à votre couleur il vous faut une référence Pantone® ! Par exemple, historiquement le Rouge Coca Cola® est le 485 C.

      Si vous voulez une couleur sans préciser le Pantone® c’est comme si en entrant chez le coiffeur vous annonciez que vous vouliez une coupe de cheveux ou dans un magasin de vêtements, un petit haut sympa ! Certes, mais il existe des dizaines ou centaines de possibilités !

      Exemple Pantone

      Respecter les contraintes techniques et transmettre les bons éléments à votre agence conseils en communication par l’objet c’est garantir la bonne réussite de votre projet. C’est là tout l’intérêt de faire un bon brief de communication objet !

      La qualité d’un projet dépend de la qualité de son brief. Plus il y a d’explications, plus le projet aboutira correctement et rapidement.

      C’est simple : pas de brief, pas de créa !

      Plus facile de demander à un conseiller :

      « Bonjour, je voudrais des chaussures de marche étanches pour faire un trekking, taille 38, couleur kaki », plutôt que de lui dire « je veux des chaussures dans lesquelles je n’ai pas mal aux pieds ».

      BONUS

      Téléchargez notre dossier spécial pour tout savoir sur le graphisme et récupérez notre fiche de brief !

      Recevez nos derniers articles et des idées d’objets par email !

      vel, ut Praesent massa adipiscing ut accumsan libero ut
      Shares
      Share This